Un mandat, des mandats

Suite aux élections communales d’octobre 2012, j’ai été élu en tant que conseiller communal à Andenne pour le groupe cdH-ic, apparenté au cdH. Et paf, d’un seul coup, me voilà devenu mandataire public.

Depuis lors, le Conseil communal m’a désigné pour occuper une série de mandats que l’on dit « dérivés » (de la fonction de conseiller communal) :

  • administrateur à la Régie sportive communale andennaise ;
  • membre de la Commission locale de rénovation urbaine ;
  • membre du Comité d’accompagnement pour l’aménagement d’un espace multisports à Andenelle ;
  • membre suppléant à la Commission communale de l’accueil extra-scolaire ;
  • membre du jury du Mérite sportif ;
  • membre du jury du concours façades fleuries.

En outre, j’ai également deux activités à titre privé :

La liste ci-dessus correspond à la situation au 22 février 2017. Je cumule donc sept mandats. Et chaque année, comme tous les mandataires, je rentre une déclaration de mandats auprès de la cellule de contrôle Région wallonne.

Parmi ces sept mandats, seul celui de conseiller communal est rémunéré par un jeton de présence − effective. Tous les autres mandats que j’exerce le sont à titre gratuit.

Et contrairement à certains élus, je n’ai aucun mandat à titre privé, directement ou indirectement, dans aucun organisme partiellement ou totalement public.

Aussi, inutile de me chercher sur Cumuleo, aucun de mes mandats ne m’obligeant à déposer une liste de mandats et une déclaration de patrimoine auprès de la Cour des comptes.

Mais l’avenir nous dira si plus de transparence est à envisager pour tous les mandataires.

Une réflexion sur « Un mandat, des mandats »

Les commentaires sont fermés.